André FORFERT, artiste messin aux multiples talents

 

le-sculpteur-andre-forfert

Texte de Hélène Dagrenat, secrétaire de l’association « les Amis d’André Forfert »

Conférence donnée à HPL le 13 octobre 2016 par le professeur Luc Picard, Président de l’association « Les amis d’André Forfert ».

André Forfert, né à Metz le 16  Septembre 1938, décédé  à Metz le 15 Janvier 2012, laisse à ceux qui l’ont connu le souvenir de ses yeux clairs scrutant profondément ses interlocuteurs, avec qui il partageait, dans l’enthousiasme, ses élans créateurs. Son atelier était ouvert à tous, pour y discuter autour d’un café. Il s’intéressait à chacun et ses talents de conteur magnifiaient les moindres épisodes de la vie quotidienne. Ce goût de l’humain lui a d’ailleurs donné l’énergie nécessaire pour se battre pendant des années, afin que le taux de fluor excessif présent dans l’eau dans quelques villages en Meuse, soit enfin ramené à des doses correctes, sauvant ainsi les dents de générations d’enfants.

Au lycée Fabert de Metz, où il a enseigné pendant une dizaine d’années, il a libéré la créativité de ses élèves qui reconnaissent encore aujourd’hui l’impact qu’a eu cet artiste sur leurs choix de vie.

André Forfert s’est approprié avec passion  tous les matériaux : bois, marbre, pierre de Jaumont ou d’Euville, granit, basalte, fer, aluminium, bronze. Cherchant sans relâche la  meilleure concrétisation de ses idées, il a exploré de multiples techniques : dessin, gravure, lavis, moulage , soudure, vitrail…Il s’est attaqué à différents formats, du monumental (mur du Conseil Régional à Metz, ou du Service de Neuroradiologie à l’hôpital Central de Nancy ) au plus petit, comme les médailles en bronze de 5cm de diamètre, réalisées pendant plusieurs années consécutives, dont les motifs  illustrent les évolutions et progrès des techniques médicales qu’il suivait avec un immense intérêt.

Qui sait reconnaître le travail d’André Forfert dans les enseignes corporatives de la place Saint Louis, les abeilles face à la cathédrale, certaines grilles à Metz ou à Moulins-lès-Metz , quelques fontaines à Plappeville et ailleurs? Ces réalisations, pierre de Jaumont ou métal s’intègrent magnifiquement dans le paysage urbain. La sculpture monumentale,  intitulée « Le Volcan »  a pu être récemment édifiée sur une des belles places de la ville de Montigny-lès-Metz. L’association AMIS DU SCULPTEUR ANDRE FORFERT (A.S.A.F.) a imprimé un parcours des œuvres à découvrir à Metz et dans les environs immédiats. Il est possible de se procurer ce document à l’Office du Tourisme.

Le site internet http://www.sculpteur-forfert.fr/permet d’apprécier la grande variété de ses réalisations.

A partir du 22 octobre jusqu’au 4 décembre 2016, le Château de Courcelles à Montigny-lès-Metz accueillera durant ces 5 semaines une exposition entièrement dédiée à André FORFERT.

A cette occasion, un livre d’art présentant les œuvres les plus marquantes de l’artiste, sera édité sous la direction de Serge Domini. Sur 112 pages superbement illustrées, sont mis en parallèle une partie des dessins, tableaux, sculptures, dans une perspective thématique: corps, nature, médecine, artiste dans la ville, art sacré et spiritualité …

Cet ouvrage sera disponible au Château de Courcelles pendant l’exposition

Publicités